Le Comité Breton d’Histoire de la Sécurité Sociale a pour objectifs de promouvoir et réaliser, directement et indirectement, tous travaux et recherches, réunir toute documentation ayant un intérêt pour l’étude de l’histoire de la protection sociale.

Publications

Dans le cadre du travail de collecte des témoignages du CBHSS, nous vous proposons des extraits de l'interview de Françoise Fromageau.

Alain Piton est originaire du Finistère. Il aime dire qu’il est né en même temps que la Sécurité sociale en 1945. Après des études de droit à l’université de Rennes aux côtés d’Edmond Hervé, il entre à l'EN3S (École nationale supérieure de la sécurité sociale). Il commence sa carrière à la CAF du Finistère, puis à la CPAM29, et à la CPAM35. Reconnu pour la rigueur de sa gestion et pour ses qualités de novateur, Alain Piton a été choisi en 1991 pour expérimenter en Ille-et-Vilaine la carte Sésame qui est devenue la carte vitale. Il aura également mené des opérations visant à la qualité des soins pour tous grâce à des campagnes de dépistages, de prévention et de soins à destination de la population.

La réalisation de cet entretien a été financée avec l'aide du Comité d'histoire de la sécurité sociale et de l'AEHSS (Association pour l'étude de l'histoire de la Sécurité sociale). L'entretien a été réalisé par JY Dagnet et l'association Point Barre.


Dans le cadre du travail de collecte des témoignages du CBHSS, nous vous proposons des extraits de l'interview de Françoise Fromageau.

Alain Piton est originaire du Finistère. Il aime dire qu’il est né en même temps que la Sécurité sociale en 1945. Après des études de droit à l’université de Rennes aux côtés d’Edmond Hervé, il entre à l'EN3S (École nationale supérieure de la sécurité sociale). Il commence sa carrière à la CAF du Finistère, puis à la CPAM29, et à la CPAM35. Reconnu pour la rigueur de sa gestion et pour ses qualités de novateur, Alain Piton a été choisi en 1991 pour expérimenter en Ille-et-Vilaine la carte Sésame qui est devenue la carte vitale. Il aura également mené des opérations visant à la qualité des soins pour tous grâce à des campagnes de dépistages, de prévention et de soins à destination de la population.

La réalisation de cet entretien a été financée avec l'aide du Comité d'histoire de la sécurité sociale et de l'AEHSS (Association pour l'étude de l'histoire de la Sécurité sociale). L'entretien a été réalisé par JY Dagnet et l'association Point Barre.


Dans le cadre du travail de collecte des témoignages du CBHSS, nous vous proposons des extraits de l'interview de Françoise Fromageau.

Françoise Fromageau est médecin dans un établissement public du Finistère Sud. Elle devient administratrice de la CAF du Sud-Finistère un peu par hasard (il y avait une place vacante !). Elle devient présidente de la Caisse, puis elle intègre le conseil d'administration de la Caisse Nationale d'Allocations familiales. À travers cet entretien, c'est un regard sur les fonctions d'administrateur d'une CAF, les possibilités d'actions locales, les évolutions des prestations et des allocataires, les liens avec le Conseil départemental, les questions d'avenir des prestations qui restent un véritable investissement social…

La réalisation de cet entretien a été financée avec l'aide du Comité d'histoire de la sécurité sociale et de l'AEHSS (Association pour l'étude de l'histoire de la Sécurité sociale). L'entretien a été réalisé par JY Dagnet et l'association Point Barre.

Dans le cadre du travail de collecte des témoignages du CBHSS, nous vous proposons des extraits de l'interview de Jean-Yves Moisan.
Jean-Yves Moisan a été bercé dès son enfance dans le syndicat CGT par son père. Lorsqu'il entre dans les années 1970 aux TUR (Transports Urbains Rennais) il est syndicaliste… Il devient administrateur à l'URSSAF (Pierre Lebreton en est le président). Mandaté par la CGT, il sera administrateur de l'URCAM et de la CPAM 35. Il suit les formations de son organisation syndicale dans la région parisienne, les formations de l'ISST (Institut de sciences sociales du travail) et les organismes de protection sociale.
À travers plus de 30 ans d’activité syndicale d'administrateur CGT, Jean-Yves Moisan nous présente un témoignage de militant engagé dans la protection sociale avec le souci de la défense des intérêts des usagers et des patients.

La réalisation de cet entretien a été financée avec l'aide du Comité d'histoire de la sécurité sociale et de l'AEHSS (Association pour l'étude de l'histoire de la Sécurité sociale). L'entretien a été réalisé par JY Dagnet et l'association Point Barre.

Dans le cadre du travail de collecte des témoignages du CBHSS, nous vous proposons des extraits de l'interview de Jacques Rolland.
Jacques Rolland entre à la MSA après avoir obtenu son diplôme de l'ENSSS. Il commence à travailler à Vannes en 1979 à la Fédération MSA-AMA. Il deviendra sous-directeur puis directeur de la MSA. En 2000, il est nommé directeur de la MSA d'Ille-&-Vilaine. En 2007, après la fusion des Caisses MSA d'Ille-&-Vilaine et du Morbihan, il devient directeur général de la Caisse MSA des Portes de Bretagne. Il quitte ses fonctions en début 2018
À travers ses 40 ans d’activité, c’est toute l’évolution de la protection sociale du régime agricole que Jacques Rolland nous présente avec la particularité d'un travail auprès Gérard Pelhate président de la MSA 35 et président des Caisses Centrales de MSA.

La réalisation de cet entretien a été financée avec l'aide du Comité d'histoire de la sécurité sociale et de l'AEHSS (Association pour l'étude de l'histoire de la Sécurité sociale). L'entretien a été réalisé par JY Dagnet et l'association Point Barre.